Les récents scandales des pizzas Buitoni contaminées à la bactérie E. coli  ou des Kinder à l'origine d'une épidémie de salmonellose ont eu au moins un avantage : la police unique chargée de la sécurité alimentaire voit l’arrivée de nouveaux renforts.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.