Deux organisations de la restauration s'émeuvent lundi de la possibilité donnée aux salariés de payer leurs achats alimentaires grâce aux titres-restaurant, car ceux-ci, plaident-elles, doivent rester dédiés au financement de la pause déjeuner des salariés.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.