L’écologiste Sandrine Rousseau assure que le barbecue constitue un « symbole de virilité », Fabien Roussel s’offusque que l’on parle du « sexe des escalopes » et, opportuniste, invite tout le monde devant les barbecues de la fête de l’Huma. Clémentine Autain porte un discours genré sur l'alimentation. Tout le monde s’enflamme autour du sexisme en cuisine. 
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.