Les produits à base de protéines végétales ne pourront bientôt plus être appelés "steak", "lardons" ou encore "saucisse", selon un décret paru au Journal Officiel jeudi, très attendu et salué par les filières animales.  
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.