Si le chewing-gum a quelque peu perdu de sa cote (-21% de ventes en 2020), il reste tout de même une confiserie prisée des Français, lesquels ont la fâcheuse habitude de les jeter par terre. Face à cette pollution, l’entreprise de confiserie Smart&Green a lancé, en partenariat avec la société Gumdrop, une campagne de recyclage destinée à transformer les chewing-gums en meubles et gobelets. Harriet Wadjinny-Green, directrice générale de Smart&Green, livre les coulisses de cette initiative.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.