Face à la pénurie de main-d’œuvre que connaît l’hôtellerie-restauration depuis la crise sanitaire, l’UMIH s'apprête à signer une convention avec la Tunisie pour faciliter la venue en France de jeunes Tunisiens désireux de travailler comme saisonniers.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.