Mercredi 11 mai, l’Agence France-Presse interpellait Jean-Luc Mélenchon suite à une déclaration du leader de La France Insoumise sur France Inter quelques jours plus tôt. L’ancien candidat à la présidentielle partageait son scepticisme quant aux traités européens, qui selon lui interdisent de proposer des produits bio dans les cantines scolaires. Décryptage.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.