Alors que la priorité de nourrir la population française fait l'objet de mesures dédiées dans presque tous les programmes, les questions de la restauration et de la gastronomie ne sont que peu développées par les candidats. Deux thèmes stratégiques, sinon fortement symboliques, mais qui ne pèsent qu'anecdotiquement dans cette campagne présidentielle.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.