Michel-Edouard Leclerc a affirmé que la France ne connait actuellement aucune pénurie de produits de consommation courante, et que ce sera le cas au moins jusqu’à l’été. En revanche, il craint une crise mondiale si la guerre ne s’arrête pas en Ukraine.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.