Avant la prochaine élection présidentielle, Atabula regarde vers l’avenir afin de dresser les contours d’une juste politique pour permettre au secteur de la restauration de relever la tête et de trouver des réponses aux multiples questions et doutes qui l’animent. Atabula a interrogé différents acteurs. Premières réponses avec le président de l’Umih, Roland Héguy. Service, charges, PGE, ministre du tourisme, usage du terme « restaurant », il balaie tous les sujets pour, au final, placer la redynamisation de l’industrie touristique comme une priorité de l’économie nationale.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.