Une élue républicaine coutumière des controverses, Marjorie Taylor Greene, s'est retrouvée mercredi tournée en dérision sur internet pour avoir employé le mot "gaspacho" à la place de "Gestapo" afin de dénoncer la soi-disant méthode policière de la cheffe démocrate du Congrès, Nancy Pelosi.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.