Lécher, c’est (se) tromper ? Ca se discute avec Homei Miyashita, professeur japonais de l’Université Meiji, qui a développé un prototype d’écran à lécher, permettant de simuler les saveurs des aliments. Simulons donc.

Baptisé Taste the TV (TTTV), il se compose d’un écran placé à l’horizontal sur lequel un film hygiénique transparent est placé. L’appareil contient dix saveurs différentes qui se vaporisent en combinaison pour créer le goût d’un aliment particulier. Pour les réfractaires au léchage d’écran, il doit bien en avoir, il est également possible de vaporiser ce goût sur un petit plateau en plastique. « L’objectif est de permettre aux gens de vivre l’expérience de quelque chose comme manger dans un restaurant à l’autre bout du monde, même en restant à la maison », a-t-il déclaré lors d’une présentation publique.

Cette technologie pourrait aider à l’apprentissage à distance dans certains milieux professionnels (sommeliers et cuisiniers) ou bien permettre de connaître la saveur d’un plat ou d’une recette avant dégustation avance-t-on comme arguments pour vanter les mérites d’une telle création.

Dans ce monde fou de la « simulation », espérons que l’industrie du film pornographique ne se lance pas dans cette technologie révolutionnaire.


Photographie
Capture écran Twitter