Avec quelque 10% de végétariens ou végétaliens, l’Allemagne écrase la France sur un marché qui ne cesse de croitre. Dernier symbole en date, la nomination du végétarien Cem Özdemir au poste de ministre de l’agriculture dans le gouvernement allemand en décembre dernier. Alors que la campagne présidentielle démarre, pourrait-on imaginer une telle nomination en France ? Difficile à croire | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.