De Toulouse à Paris, d’un BTS Chimie à la pâtisserie, d’amateur du dimanche à professionnel reconnu, Julien Noray a tracé sa voie. Il vient de recevoir le prix du « Meilleur dessert » par le guide Lebey ce mardi 4 octobre pour son « lait/miel de mon enfance, parfum de sureau, pollen ».   Ses délices sucrés, ils les envoient dans l’enclave libanaise du restaurant étoilé Alan Geaam. L’homme, du haut de ses 29 ans, a du talent à revendre et une modestie séductrice. Portrait | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.