Non, Alan Geaam n’a pas lâché l’Auberge Nicolas Flamel pendant la crise pour des raisons financières ou autres. C’est même plutôt tout le contraire. Il a choisi de réinvestir cette table historique en changeant tout de fond en comble, et de confier les fourneaux à un jeune chef ultra-talentueux. Découverte de la nouvelle équipe et du restaurant en mots et en images.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.