Auparavant réservée aux pâtisseries spécialisées, cette viennoiserie venue d’Europe de l’Est est désormais présente dans un grand nombre de boulangeries parisiennes. Elle illustre le croisement de plusieurs tendances : la cuisine levantine, le nouvel attrait pour la boulangerie et un désir de gourmandise | Article réservé aux abonnés
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.