Longtemps dévolu aux maisons de porcelaine luxueuses et aux spécialistes du bas de gamme, le marché de l’assiette est en pleine évolution. Adieu assiettes blanches et rondes classiques : une jeune génération de céramistes, modelant à la main des pièces uniques, s’est fait une place | Article réservé aux abonnés ATABULA
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.