En juillet 2018, Atabula titrait déjà : « Alain Ducasse, le début de la fin ? ». Derrière ce titre sous forme interrogative, les arguments, déjà, ne manquaient pas pour annoncer le déclin d’un chef aussi emblématique que contesté à tous les étages des pouvoirs politique et gastronomique
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.