Sur les bords du lac d’Annecy, le chef Yoann Conte tire les leçons de cette période de confinement et de fermeture des restaurants. Derrière le pragmatisme économique se cache une véritable envie d’autre chose. Sans renoncer totalement à ses deux étoiles au Michelin, le chef breton entend proposer une autre expérience dans sa grande maison bleue. Entretien.
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.