Jeudi 02 février, Augustin de Romanet, président directeur-général du groupe ADP, invitait une poignée de journalistes (Les Echos, le Journal du Dimanche, le Monde, Gault & Millau magazine, Marianne) autour d’une table du 7ème arrondissement parisien, pas la moins sérieuse d’ailleurs (Les Climats rue de Lille). L’enjeu ? « Évoquer les prochains projets d’ouvertures de restaurants gastronomiques […]
La lecture de cet article est réservée aux abonnés Atabula+. Identifiez-vous si vous êtes déjà abonné(e) ou souscrivez à l’un de nos abonnements : Abonnement annuel Atabula+, Abonnement mensuel Atabula+ ou Abonnement annuel étudiant.